Mademoiselle Saint Germain : Les cosmétiques naturels avec le Potager du Roi

Potager du Roi

Aujourd’hui on entend de plus en plus parler de cosmétiques naturels. Soins du visage, crèmes hydratantes, crèmes de jour… Mais savez-vous d’où proviennent les ingrédients qui composent votre produit de beauté? Mademoiselle Saint Germain s’est associé avec le Potager du Roi de Versailles pour réaliser les premiers cosmétiques naturels inspirés de formules historiques.

Des passionnés d’histoire et de cosmétique

Docteurs en pharmacie de formation, habitant Versailles et passionés d’histoire, nous avons vite réalisé qu’à partir du siècle des lumières, la cosmétique s’est orientée vers la nature et le végétal. Pour reprendre les écrits du marquis de Caraccioli, la toilette des femmes et des hommes du XVIIIe siècle ne reviendrait à rien de moins qu’une « résurrection » du visage. Nous avons ainsi cherché dans les bibliothèques, les livres, les manuels de Parfumerie quels pouvaient-être ces trésors qui sont aujourd’hui tombés aux oubliettes.

Si, par le passé, l’utilisation des cosmétiques relevait d’une démarche tournée vers l’extérieur, s’il s’agissait avant tout d’arborer en société un visage lisse et immaculé, à la fin du XVIIIe siècle, leur application relève davantage d’une conduite individualiste, réflexive et sensuelle, qui vise à se procurer confort et plaisir. On assigne à ces “nouveaux” produits cosmétiques la vocation esthétique nouvelle d’imiter la nature et d’accorder des qualités inédites qui témoignent d’une perception nouvelle de la peau.

C’est ainsi que Mademoiselle Saint Germain naquit : avec la volonté d’utiliser les techniques de formulation d’aujourd’hui pour revisiter les produits de beauté d’autrefois.

Cependant nous étions confrontés à une problématique : où trouver des espèces végétales du XVIIIème siècle?

Le Potager du Roi : fournisseur d’ingrédients naturels

Qui de plus légitime que le Potager du Roi de Versailles pour  revisiter des cosmétiques historiques et naturels? Cette institution ouverte au public accueille également l’Ecole Nationale Supérieure de Paysage. Aujourd’hui encore, le potager produit 20 tonnes de fruits et 15 tonnes de légumes par an.

Nous avons donc demandé au Potager du Roi de nous fournir en végétaux, sur lesquels nous réalisons une extraction végétale pour en faire des ingrédients cosmétiques naturels. A travers cette approche, nous proposons au consommateur de valoriser le patrimoine français, de mieux consommer et surtout de pouvoir connaître la localisation des ingrédients qui constituent ses produits cosmétiques.

Grâce à notre partenariat avec le Potager du Roi, nous sommes en mesure de vous proposer de revisiter les recettes phares du XVIIIème siècle qui contenaient du thym, du romarin, de la pomme, la rose, l’oeillet, le jasmin qu’utilisaient entre-autres Marie-Antoinette et les grandes dames de la Cour du Château de Versailles.

N’êtes-vous pas impatient de porter la même crème de jour que Marie-Antoinette?

Une démarche conjointe pour réintroduire des espèces végétales historiques

Outre les végétaux dont le Potager du Roi dispose déjà nous travaillons avec eux pour réintroduire des espèces végétales qui étaient utilisées autrefois en cosmétique. Certaines recettes de l’époque étaient en effet réalisées à partir de végétaux qui ont aujourd’hui quasiment disparu, mais dont il est encore possible de se procurer des graines.

Cette démarche est à l’origine d’une innovation à la fois botanique et cosmétique. Pour le Potager du Roi c’est l’occasion de redécouvrir des espèces en apprenant à les cultiver, pour Mademoiselle Saint Germain c’est l’occasion de proposer des produits cosmétiques différenciants et jamais vus auparavant…

Rendez-vous en octobre !

Author

Charles Cracco

Pharmacien de formation, Charles est le co-fondateur de Mademoiselle Saint Germain.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Marked fields are required.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Cart Item Removed. Undo
  • No products in the cart.