Le journal

Le Potager du Roi de Versailles

potager du roi versailles histoire mademoiselle saint germain

Situé en France, proche de Paris, au cœur de la ville de Versailles et du Château de Versailles, patrimoine français d’exception, le Potager du Roi fait partie des plus prestigieux jardins à ne pas manquer.

Son histoire

Le Potager du Roi a été construit entre 1678 et 1683 par le jardinier et botaniste Jean-Baptiste de la Quintinie, à la demande de Louis XIV. Connu pour ses compétences dans le domaine des jardins fruitiers et potagers, JB de La Quintinie devient directeur de tous les jardins fruitiers et potagers royaux. Dès 1678, il entreprend la création d’un nouveau potager à Versailles qui a pour but de fournir en fruits et légumes la table du Roi.

Les prouesses de la Quintinie firent du potager de Versailles un modèle. Le Potager du Roi permet donc d’offrir au roi des fruits et légumes frais tout au long de l’année et lors des fêtes royales. Il livre aussi régulièrement sa production au Château de Versailles lorsque le Roi est présent, et veille à lui en faire expédier dans de grands paniers adaptés lorsqu’il n’est pas au Château.

Au moment de la révolution française, le potager connait une longue période d’incertitude. Loué à des particuliers en partie pendant quelques années, une première tentative est faite d’utiliser le Potager du Roi comme un lieu pédagogique : le jardin expérimental de l’École de Versailles est installé fin du XVIIIème siècle au Potager du Roi. Le Potager revient au domaine de la Couronne avec la fin de la République et retourne à sa destination première, la production.

1926, le Potager du Roi est classé monument historique. Il fait partie intégrante du site de Versailles, inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO.

Le Potager du Roi se visite ! Depuis 1991, le Potager est ouvert au public.

Les visites peuvent se faire librement, ou commentées par un guide, en groupe ou individuellement, ou encore à l’occasion de nombreuses manifestations culturelles (théâtre, danse, expositions, journées du patrimoine…) les amateurs et les passionnés pourront profiter de ce lieu chargé d’histoire, dans son écrin de nature.

dessin potager du roi versailles

Un jardin de production

Le Potager du Roi est conçu comme un jardin de production intensif. En construisant des murs qui protègent des gelées et préservent la chaleur du soleil, en employant les fumiers frais en provenance des écuries, en jouant des diverses expositions, en utilisant abris de verre et cloches, La Quintinie met au point des techniques élaborées pour obtenir des récoltes à contre-saison. Les résultats extraordinaires obtenus font la renommée du Potager du Roi de Versailles qui permet d’offrir des fruits des légumes frais tout au long de l’année.

“La chaleur, tant dans la terre que dans l’air ne peut régulièrement venir que des rayons du soleil. J’ose dire pourtant que j’ai été assez heureux pour l’imiter en petit à l’égard de quelques petits fruits : j’en ai fait mûrir cinq et six semaines devant le temps, par exemple des fraises à la fin mars, des précoces, et des pois en avril, des figues en juin, des asperges et des laitues pommées en décembre, janvier, etc.”
extrait de JB de La Quintinie dans son Instruction pour les jardins fruitiers et potagers, en 1690. Il parvint ainsi à avoir des cerises en mai ou des concombres début avril.

Véritable jardin urbain, le Potager du Roi s’étend sur 9 hectares.

Aujourd’hui, 450 variétés fruitières et 400 variétés légumières sont cultivées au Potager du Roi. 15 tonnes de fruits et 25 tonnes de légumes sont produites chaque année. Avec environ 4000 arbres en espalier, le Potager du Roi est la plus grande collection au monde d’arbres conduit en forme fruitière ancienne. Les fruits et légumes du Potager du Roi font le bonheur des Versaillais au sein de la boutique – librairie située à l’entrée du Potager – 10, rue du Maréchal Joffre – 78000 Versailles – Yvelines.

Les plantes du Potager du Roi sont cultivées à l’ancienne. Les jardiniers et les étudiants-paysagistes au Potager du Roi cultivent les plantes à la main, selon les méthodes de culture à l’ancienne.

Par ailleurs, le Potager du Roi utilise l’engazonnement pour ne plus utiliser de produits phytosanitaires au Potager du Roi.

Les jardiniers acceptent aussi la présence de certaines variétés de mouches, de bourdons, de champignons, de bactéries, de mammifères et de plantes selon leur utilité.

Des plantes cultivées selon le principe de l’agroécologie. L’agroécologie consiste à réduire son empreinte environnementale en tenant compte de la biodiversité. Les 4 principes fondamentaux de l’agroécologie : aucun traitement chimique de synthèse, le recours aux auxiliaires de culture, le recours aux couverts végétaux et aux cultures intercalaires, l’application des principes de l’agroforesterie.

Le Potager du Roi, au-delà de préserver la nature, se donne pour mission de conserver les pratiques de taille à l’ancienne avec plus de 40 formes fruitières différentes.

potager du roi versailles histoire mademoiselle saint germain

Un jardin de formation

En 1873, l’École nationale d’horticulture est créée au Potager du Roi : on lui confère alors la responsabilité du jardin.

Aujourd’hui, l’École Nationale Supérieure de Paysage (ENSP), établissement public sous tutelle du ministère de l’Agriculture, forme les paysagistes diplômés d’État et assure la valorisation du Potager du Roi.

Chaque promotion d’étudiants paysagistes de l’Ecole nationale supérieure de paysage (ENSP) prend en charge un espace du Potager du Roi. Ils sont « guidés » par un jardinier artiste expérimenté.

Depuis 1986, le département d’écologie de l’ENSP programme des travaux pratiques de jardinage au Potager complétant les cours théoriques et travaux dirigés sur l’utilisation des plantes.

Mademoiselle Saint Germain & le Potager du Roi

Tout a commencé en 2016 lorsque Charles Cracco habitant Versailles, sollicite le Potager du Roi pour cette aventure extraordinaire. Le partenariat se base sur 2 aspects : l’utilisation des fruits, légumes, fleurs et aromates du Potager du Roi en suivant des recettes historiques de beauté, mais également la collaboration avec les étudiants de l’ENSP dans le travail de développement des produits Mademoiselle Saint Germain. C’est pourquoi, avec l’aide des étudiants paysagistes de l’école, nous avons pu réintroduire le concombre blanc de Bonneuil, aux vertus extraordinaires, pour notre gamme au concombre ; mais également réaliser l’ensemble de nos packagings avec les magnifiques planches botaniques d’une étudiante de l’école.

En savoir plus : https://mademoisellesaintgermain.com/la-marque/

planche botanique géranium concombre mademoiselle saint germain

Plus d’infos,

http://www.potager-du-roi.fr/site/potager/

http://www.ecole-paysage.fr/site/ensp_fr/index.htm

Adjoint au Directeur en charge du Potager du Roi : Antoine Jacobsohn

Directeur de l’Ecole nationale Supérieure de Paysage : M. Vincent  Piveteau

X

SOUSCRIRE À LA NEWSLETTER

Recevez nos nouveautés et nos surprises