Première récolte de romarin au Potager du Roi

C’était en novembre 2016 : Nous récoltions le romarin qui nous a servi à faire nos essais en laboratoire. Nous avons choisi le romarin pour ses propriétés anti-oxydantes mais également parce qu’il était l’ingrédient d’une recette incontournable au XVIIIème siècle : L’eau de la Reine de Hongrie.

Voyons tout d’abord dans cette article quelle est notre démarche pour transformer une plante en ingrédient de produit cosmétique pour ensuite aborder les propriétés du romarin en cosmétique.

De la plante à l’ingrédient cosmétique

Etape 1 : La récolte

Outre le fait de revisiter des recettes historiques, le fait de s’approvisionner en végétaux au Potager du Roi de Versailles nous permet de nous assurer de leur sécurité d’utilisation. En effet, cultivé sans engrais, sans désherbant et sans pesticide, le romarin que nous utilisons sera sécuritaire pour une utilisation sur la peau. Une fois récoltée, la plante est mise à sécher afin de pouvoir passer à l’étape suivante : l’extraction végétale. 

Etape 2 : L’extraction végétale

Une fois la plante sèche, nous la confions à une société spécialisée en extraction végétale qui va permettre d’extraire les molécules actives dans le romarin (flavonoïdes, diterpènes et acides phénoliques dont les propriétés sont listées plus bas). Elle s’assure que la méthode d’extraction choisie soit la plus adaptée à la plante et qu’elle ne détériore pas les molécules actives.

Etape 3 :  L’ingrédient cosmétique

Alors, pourquoi utilise-t-on du romarin en cosmétique naturelle ?

  • Astringent, il redonne du tonus à la peau. Il régule les sécrétions de sébum.
  • Purifiant, il assainit les peaux à problèmes et contribue à faire remonter les impuretés à la surface et à désobstruer les pores.
  • Antioxydant, il aide la peau à se régénérer et à lutter contre les effets du vieillissement, raffermit la peau et atténue les rides
  • Tonique, il possède une action bénéfique sur le cuir chevelu en prévenant la chute des cheveux et les pellicules.

Ces propriétés lui confère des indications sur la prévention des signes de l’âge sur les peaux matures (grâce à son action anti-oxydante, mais aussi sur les peaux mixtes et à tendance acnéique.

Les propriétés du romarin en cosmétique

De nombreuses études scientifiques ont été menées sur le romarin. Ses bienfaits s’expliquent par sa teneur en nombreuses substances actives dont les effets sur l’organisme sont reconnus :

  • des flavonoïdes qui sont de puissants antioxydants permettant de neutraliser les radicaux libres et ainsi prévenir l’apparition de maladies cardiovasculaires et d’autres maladies liées au vieillissement ;
  • des diterpènes qui sont connus pour être antimicrobiens et anti-inflammatoires ;
  • des acides phénoliques ;
  • des phytoestrogènes qui agissent comme les hormones féminines ;
  • de l’essence riche en camphre, en cinéole, en alpha-pinène, en bornéol et en camphène. Le romarin est reconnu scientifiquement quant à ses effets bénéfiques sur les troubles gastriques, les troubles rhumatismaux, la circulation sanguine, l’amélioration des fonctions du foie et comme antiseptique léger.

Vous souhaitez avoir plus d’information sur le Romarin? Consultez les sources suivantes :

Monographie Romarin Rosmarinus officinalis L. (Lamiaceae) (USDA 2008)

Romarin (Boullard 2001; Bruneton 1999)

 

 

 

Auteur

Charles Cracco

Pharmacien de formation, Charles est le co-fondateur de Mademoiselle Saint Germain.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Marked fields are required.